Pinel + : Quelles différences avec le Pinel ?

Le dispositif Pinel, créé en 2014, est un outil de défiscalisation. Il permet de réduire ses impôts jusqu’à 21% en réalisant un investissement immobilier locatif et en s’engageant à le louer un certain nombre d’années, en fonction duquel la défiscalisation sera plus ou moins importante. Seulement il est amené à disparaître fin 2024 avec une diminution progressive des taux dès janvier 2023.

Réduction d’impôts2021-202220232024
Engagement 6 ans12%10,5%9%
Engagement 9 ans 18%15%12%
Engagement 12 ans21%17%14%

Mais, amis investisseurs, ne vous inquiétez pas, le Pinel + prend la relève et permettra d’investir en bénéficiant des taux actuels du dispositif Pinel. Evidemment, pour pouvoir y être éligible, il faudra remplir quelques conditions.

Investissement immobilier en Pinel +

1. Deux critères essentiels pour être éligible au Pinel +

A partir de janvier 2023, si l’on veut bénéficier des taux actuels en vigueur, il faudra investir dans un logement répondant à un des deux critères suivants :

1.1. L’immeuble devra se situer dans un quartier prioritaire de la politique de la ville. Ces quartiers prioritaires seront identifiés par la part de la population ayant un revenu inférieur à 11 250 euros par an. Aujourd’hui, en France, 1 514 quartiers situés dans 859 communes sont répertoriés comme quartiers prioritaires.

La politique de la ville d’Ajaccio compte, à la suite d’un contrat 2015-2022 :

  • Deux quartiers prioritaires : Les Salines et les Jardins de l’Empereur
  • Des quartiers de veille active : Centre-Ancien, Saint Jean, Octroi/Sainte Lucie, les Cannes, Bodiccione, Pietralba, Mezzavia, le Vazzio.
  • Deux territoires d’observation : le quartier d’Alzo di Leva uniquement, composé d’habitat social, et le quartier de Pernicaggio sur la commune de Sarrola-Carcopino en raison de la concentration importante de logements et la mixité d’habitat social et privé.

1.2. Le logement devra répondre à certaines normes environnementales, plus exigeantes que la RE2020, et de qualité d’usage. Les matériaux biosourcés seront privilégiés, comme le bois, le bardage, ou encore le liège pour l’isolation. La baisse de l’indicateur carbone et l’abolition du gaz seront également deux critères essentiels pour adhérer à la RE2020. Le but étant de rendre les bâtiments plus performants et réduire leur impact sur l’environnement.

2. Des critères de surfaces et d’extérieur exigés par le Pinel +

Le dispositif Pinel était exigeant concernant les plafonds de revenus et de loyers, le Pinel + ajoute des exigences sur la superficie, la composition et l’orientation du logement. Ces critères ont cependant un bel objectif : tourner l’investissement immobilier vers des logements plus énergétique et donc plus écologiques. Ces derniers devront :

  • Respecter des superficies minimums : 28 m² pour un T1, 45 m² pour un T2, 62 m² pour un T3, 79 m² pour un T4 et 96m² pour un T5.
  • Avoir une double exposition à partir du T3.
  • Posséder un balcon ou une terrasse.

3. Vers une augmentation du prix des logements éligibles au Pinel +

Qui dit matériaux écologiques, dit hausse du prix de construction. Le prix des logements éligibles au Pinel + seront forcément plus élevés et pourront freiner les investisseurs qui n’y verraient plus la même rentabilité. Seulement, n’oublions pas deux choses ;

Tout d’abord, le logement étant moins énergivore, le propriétaire verra le coût de ses charges diminué, ce qui lui permettra de faire de nombreuses économies au fil des années.

De plus, investir en Pinel est un moyen de défiscaliser. Cela sera toujours possible avec le dispositif Pinel +, ce qui permettra à l’investisseur de réaliser des économies ses impôts.

Votre cabinet de gestion de patrimoine en Corse, Altus Conseil, est à votre disposition pour vous conseiller au mieux sur vos investissements, tout en prenant en compte votre situation.

ARTICLES RÉCENTS
Partagez :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn