Les meilleures solutions pour défiscaliser en 2021

Il existe plusieurs opérations intéressantes qui permettent de défiscaliser et par conséquent de réduire votre impôt 2022.  Pour une défiscalisation optimale il faut tenir compte de votre situation personnelle, de votre taux d’imposition, de votre capacité d’investissement et de vos objectifs patrimoniaux. En fonction de ces éléments, votre cabinet en gestion de patrimoine Altus Conseil vous proposera des investissements qui viendront réduire votre revenu imposable ou qui vous permettront de bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt.

1. Défiscaliser en investissant dans l’immobilier

Investir dans l’immobilier permet de répondre à plusieurs objectifs : réduire ses impôts, générer des revenus complémentaires, développer son patrimoine, préparer sa retraite ou encore devenir rentier.

Selon votre situation, votre gestionnaire patrimonial, au sein du Cabinet Altus Conseil, pourra établir une stratégie efficace et adaptée à vos objectifs.

1.1 Investir en Pinel pour défiscaliser

Réaliser un investissement immobilier locatif en Pinel vous permet de défiscaliser tout en réalisant un placement efficace sur le moyen ou long terme.

Vous pouvez obtenir une réduction d’impôt de 12 % à 21 % du montant investi (maximum 300 000 € par an). En contrepartie, vous devez louer le logement pendant 6, 9 ou 12 ans selon le montant de réduction souhaitée. La mise en location doit intervenir au maximum 12 mois après l’achèvement ou la livraison du bien.

Exemple : Pour un investissement en loi Pinel d’un montant de 200 000 €, la réduction d’impôt est de 24 000 € pour un engagement de 6 ans et jusqu’à 42 000 € pour un engagement de 12 ans.

Investissement immobilier en Pinel

Pour être éligible à l’investissement immobilier en Pinel, vous devez être majeur, imposable en France et acquérir un bien neuf, jamais habité.

De plus, le loyer est plafonné et les revenus du locataire ne doivent pas dépasser certains seuils.

AvantagesInconvéniants
– Réduction d’impôt
– Possibilité de louer le logement à votre enfant, à condition qu’il ne soit pas rattaché à votre foyer fiscal
– Perception de revenus complémentaires
– Achat en société possible
– Engagement de location de 6 ans minimum
– Plafond de revenus du locataire et plafond de loyer en fonction de la localisation du logement
– Donation impossible pendant votre engagement de location

1.2. Défiscaliser grâce au déficit foncier

Le déficit foncier présente un avantage fiscal très intéressant lorsque vous bénéficiez de revenus fonciers importants.

Le premier avantage du déficit foncier est qu’il n’entre pas dans le plafonnement des niches fiscales, fixé à 10 000 € par an. Il est cependant lui-même plafonné à 10 700 € mais avec possibilité de reporter le surplus, s’il y en a un, jusqu’à 10 ans.

Différents types de charges sont prises en compte dans le calcul du déficit foncier : Principalement les travaux mais également les charges de copropriété, la taxe foncière, les dépenses de réparation ou liées à l’entretien, les autres charges, les frais de gérance, les primes d’assurance, les frais de procédure et les intérêts d’emprunt.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, il faut évidemment remplir quelques conditions :

  • Acheter le bien en vue de le louer
  • Ne réaliser que des travaux de rénovation
  • Imposer ses revenus locatifs en régime réel
  • Louer le bien durant minimum 3 ans

Investir dans l’immobilier est une bonne stratégie en termes de défiscalisation mais quelques points sont à prendre en compte avant de réaliser son investissement. Tout d’abord, il est important de choisir un bien dont l’emplacement est stratégique et qui apportera une certaine rentabilité locative. Ce dernier doit également disposer d’une bonne exposition et d’une superficie suffisante pour être attractif.

Enfin, après analyse de tous ces critères, le rapport qualité/prix déterminera si votre investissement est intéressant ou pas.

2. Défiscaliser en épargnant pour sa retraite

Le Plan Epargne Retraite est un produit d’épargne à long terme qui vous permettra de défiscaliser et donc de réduire votre impôt. Il vous permet d’économiser, avec un avantage fiscal, pendant votre vie active, pour obtenir un capital ou une rente à partir de l’âge de la retraite.

  • Vous avez la possibilité de choisir pour une gestion pilotée de votre épargne sur le PER
  •  Votre conseiller en Gestion de Patrimoine Altus Conseil vous fera remplir un questionnaire profil investisseur.
  • Nous allons déterminer votre profil de risque qui permettra de vous conseiller sur une gestion sécuritaire, équilibrée ou dynamique.
  • Cela signifie que votre épargne est investie sur des actifs plus ou moins risqués et rentables. Lorsque votre horizon de retraite est lointain votre épargne peut être gérée en dynamique puis progressivement votre épargne est orientée automatiquement vers des supports plus sécurisés comme le fond euros.
  • Les sommes versées sur votre PER individuel sont déductibles de votre revenu imposable dans la limite de 10% des revenus d’activité professionnelle nets de frais, dans la limite maximale de 10% de 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS) de l’année précédente.

2.1 Les avantages de souscrire à un Plan Epargne Retraite

  • Investir dans des placements financiers très divers : Le PER permet d’investir sur divers supports comme des titres non cotés ou des fonds investis sur des secteurs d’activité ou géographiques diversifiés.
  • Obtenir une réduction d’impôt sans passer par l’investissement immobilier : Les versements réalisés sur le PER donnent droit à une déduction et permettent de réduire son impôt sur le revenu.
  • Optimiser la fiscalité et la protection sociale des chefs d’entreprise : Les entrepreneurs individuels ainsi que les gérants majoritaires de SARL peuvent faire prendre en charge leurs versements par leur société et souscrire à des garanties complémentaires afin de palier à l’insuffisance de protection par le régime de sécurité social des indépendants.
  • Investir pour un enfant mineur : Un PER peut être ouvert pour le compte d’un enfant mineur, cependant les sommes investies doivent appartenir au mineur et les versements sont déductibles des plafonds propres à l’enfant.

2.2 PER : un outil de défiscalisation efficace

Pour bénéficier d’une défiscalisation en 2022, il est impératif d’agir avant le 31 décembre 2021. Si vous avez déjà souscrit à un Plan Epargne Retraite, il sera donc intéressant de réaliser des versements complémentaires qui seront déduits de votre impôt sur le revenu 2021. Si vous n’avez pas encore de PER, vous pouvez ouvrir un contrat avant le 31 décembre pour bénéficier de cet avantage fiscal.

L’investissement dans le Plan Epargne retraite est conseillé pour les salariés, les fonctionnaires, les travailleurs non-salariés ou les professions libérales.

Votre cabinet en gestion de patrimoine Altus Conseil vous accompagne pour le choix du meilleur contrat retraite PER.

3. Comparatif Dispositif Pinel / PER

L’investissement que vous allez réaliser pour défiscaliser et réduire votre impôt sur le revenu découlera de votre situation. Si vous êtes faiblement imposé, le dispositif Pinel sera plus intéressant. Au contraire si votre tranche d’imposition est élevée, la mise en place d’un Plan Epargne Retraite et les versements sur ce dernier sera plus avantageux.

Mise en situation

Monsieur Y est célibataire, sans enfant. Son salaire net annuel est de 100 000 €. Sa tranche d’imposition est de 41 %.

Nous calculerons l’économie réalisée sur 12 ans en fonction de si il investit en loi Pinel ou dans un Plan Epargne Retraite PER.

Monsieur Y verse 10 000 € (100 000 € x 10%) par an sur son PER. L’économie d’impôt annuelle qu’il réalise est de 4100 € (10.000 € x 41 %), soit sur 12 ans de versements un avantage fiscal total de 49 200 €.

S’il réalise un investissement immobilier en Pinel de 200.000 €, il bénéficiera d’une réduction d’impôt de 42 000 € sur 12 ans (300.000 € x 21 %). De plus, les revenus fonciers générés par l’investissement en loi Pinel va augmenter les impôts sur le revenu de Monsieur Y et vont générer des impôts fonciers nommés prélèvements sociaux à 17.2%.

La réduction d’impôt sera donc nettement inférieure à 42 000€.

Nous pouvons remarquer qu’en investissant moins sur un PER (120 000 €), son avantage fiscal est supérieur.

En revanche, si Monsieur Y gagnait 50 000 €, il ne pourrait verser que 5000 € par an sur son PER et sa tranche d’imposition serait de 30 %.  Son économie d’impôt serait alors de 18 000 € sur 12 ans ((5000 x 0,30) x 12).

Déterminer quel investissement sera le plus avantageux selon sa situation patrimoniale est difficile, voir impossible. Faire appel à un gestionnaire patrimonial est inévitable et nécessaire. Après un bilan patrimonial, votre conseiller en gestion de patrimoine Altus Conseil pourra vous établir un plan d’action stratégique efficace qui déterminera le ou les investissements les plus intéressants à réaliser pour obtenir une réduction d’impôt optimale.

ARTICLES RÉCENTS
Partagez :
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn